Pas besoin d’apprendre une langue, je suis anglais !

30 septembre 2012 at 9 h 20 min

Palma de Mallorque, Août 2012, à la terrasse d’un café, deux anglais passent leur commande.

– “Dos cervezas, por favor?”

Quelle surprise ! Quel exploit ! La surprise aurait été qu’ils commandent de l’eau, me direz-vous ! Non, la surprise, c’est surtout qu’ils le demandent dans la langue du pays !
54% des britanniques ne souhaitent pas apprendre la langue du pays qu’ils visitent. Une étude menée par le site britannique Latesroom.com relaie un phénomène largement observé sur nos lieux de vacances. En bref, les Anglais parlent anglais et c’est aux autres de les comprendre. D’ailleurs, cette phrase en espagnol demeurera la seule prononcée par nos deux touristes anglais…

Chez nos amis Américains, même constat du journaliste  McWhorter dans le bimensuel de centre gauche «The New Republic», qui a provoqué un coup de tonnerre chez les linguistes: «Nietzsche et Balzac peuvent être lus en traduction anglaise, et le monde ne s’arrête pas à l’Europe».  L’édito faisait d’ailleurs suite à la décision de l’état de New york de couper les budgets alloués aux départements de langues étrangères de l‘université.



Sans rentrer dans une polémique sur l’intérêt des langues mortes, ou rares, on peut quand même trouver des excuses aux touristes anglo-saxons:

– Tout d’abord, la grammaire anglaise reste assez sommaire, quand on la compare à l’italien, au français ou à l’allemand. L’effort est donc d’autant plus important, d’autant que ; 

– Le besoin est clairement plus mince, que ce soit du point de vue professionnel, ou  culturel. Ils sont moins confrontés quotidiennement à des langues étrangères.

– Enfin, après tout, les Espagnols, Italiens ou Français sont-ils vraiment si doués en anglais, alors qu’elle s’impose comme la langue universelle, en Inde, en Asie, ou au Moyen Orient ?


Palma de Mallorque, Août 2012, même bar, même après-midi.


Au milieu des touristes, les deux anglais boivent tranquillement leur bière. Beaucoup moins tranquilles, les français à côté d’eux se plaignent du temps d’attente, et du prix des consommations…

Les anglais ne parlent peut –être pas de langue étrangère, mais ils sont dans le top 3 des touristes les plus appréciés… et qui sont les pires touristes ?
En première position, on trouve … les Français, en deuxième les Espagnols, et en troisième les Grecs…

No comment…

F.P., collaborateur de Sors ta langue

Crédits photo: REUTERS