6 moyens de communication peu conventionnels

3 décembre 2013 at 8 h 19 min

1. Le télégraphe de la savane

Comme vous le savez peut-être, l’Afrique regroupe une profusion de langues qui sont parfois assez difficiles à prononcer (notamment les langues nilo-saharienne ou Khoe). C’est sans doute la raison pour laquelle, dans certaines régions d’Afrique, on communique avec des tambours. Les tons employés et le rythme des battements forment la trame du message. Un moyen rapide et efficace de transmettre une annonce au village voisin !

2. Le transfert de données au cerveau via les microondes

Un rapport de l’armée américaine publié en 1998 décrit les expérimentations de certains scientifiques sur la possibilité de transmettre le langage directement au cerveau humain au moyen de micro-ondes. La prochaine fois que vous entendrez des voix dans votre tête, ne vous inquiétez pas : c’est l’armée américaine qui fait des tests.

3. Les médias sociaux

« 10 conseils pour survivre à une crise sur les médias sociaux ». Voilà le genre de guides que vous devriez lire si vous avez quelque chose à vous reprocher car, protégés par l’anonymat du monde numérique, les utilisateurs de médias sociaux n’hésitent pas à exprimer publiquement leur colère lorsqu’ils sont mécontents du service client d’une entreprise.

4. Les ragots au travail

Dans n’importe quel bureau, il y a toujours un collègue auquel on a envie de dire quelque chose, qui arrivera ensuite, comme par magie, aux oreilles du reste de l’équipe. Une méthode très pratique, bien qu’un peu dépassée, mais surtout très efficace!

5. La danse

Quel est le point commun entre les abeilles et les aborigènes ? Ils communiquent des informations à travers la danse ! Les abeilles utilisent la danse pour indiquer l’emplacement exact de la source de nourriture. Les aborigènes, quant à eux, utilisent la danse pour exprimer leur spiritualité ou raconter des histoires de chasse immémoriales. Petit aperçu :

6. Les signaux radio/laser

Cela ne fait pas si longtemps que le premier homme a posé le pied sur la Lune et pourtant, nous en sommes déjà à proposer du tourisme spatial (à ceux qui ont les moyens, bien sûr). Bientôt, on trouvera de mystérieuses créatures dans l’univers et on tentera de communiquer avec. Bon, même si on fait abstraction du léger décalage horaire, peut-être faudrait-il d’abord inventer un téléphone pour appeler les amis d’Alf… Il paraît que les scientifiques font de leur mieux !